Le: 05 avril 2016

Neocoach a été interviewé par le magazine Management ( n° d’avril 2016)

extrait :

Lorsqu’on recadre un employé, rappelle Isabelle Charvin, directrice du cabinet Neocoach, “il faut toujours rester factuel, rappeler les délais, les objectifs fixés, atteints ou non. Déprécier un collaborateur en s’appuyant sur un jugement subjectif pourrait le faire douter de ses compétences et détruire sa motivation à long terme”. Un bon recadrage s’articuler en quatre points : Résumer les faits, indiquer les conséquences qui en découlent (ie y compris ça me met en colère), offrir de l’aide si besoin et responsabiliser votre interlocuteur en l’impliquant dans la résolution du problème. En clair, évitez de dire : ” tu as fait un travail de sagouin et tu vas réparer ça.” Essayez plutôt “je constate que le projet n’a pas été bouclé dans les délais. Cela nous met en porte à faux vis à vis du client. Que t’a-t’il manqué pour y arriver et que vas tu faire pour corriger la situation?”